Au-delà de 120.000 euros de revenus par an, il n’y aura plus de cotisations retraite obligatoires, hors cotisation déplafonnée. Plus de 300.000 salariés, indépendants et fonctionnaires vont devoir chercher d’autres compléments de revenus pour leurs vieux jours.

0601652502364_web_tete.jpg

Avec la réforme des retraites, les cadres de direction vont se tourner vers la capitalisation pour compléter leur pension, mais cela ne sera pas forcément avantageux.

La retraite par répartition jusqu’à 324.000 euros de salaire annuel aura bientôt vécu. Dans  le futur régime universel , on ne cotisera plus que jusqu’à 120.000 euros de revenus . Au-delà, il ne restera plus à acquitter qu’une cotisation déplafonnée de 2,81 % non génératrice de droits, sans que cette dernière change fondamentalement la donne pour les salariés (il existe déjà une cotisation déplafonnée et des contributions d’équilibre).

Vous devez donc nous consulter sans attendre !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *