Le groupe Generali a communiqué hier soir auprès de ses partenaires.

Voici quelques extraits de la lettre envoyée par Hugues Aubry (Membre du Comité exécutif de Generali France) et Olivier Samain (Directeur Partenariats et opérations CGPI) :

« Nous connaissons aujourd’hui un environnement de taux d’intérêt négatifs que nous pensons durable. Sans remettre aucunement en cause l’intérêt de l’assurance Vie, ce phénomène ne permettra plus à l’investissement en fonds euros de tenir à l’avenir sa promesse d’offrir simultanément garantie de capital, performance et liquidité journalière.

(…) Nous travaillons à combiner différentes options de gestion financière, à développer de nouveaux types de supports capables d’assurer protection et performance en s’adaptant à la réalité des conditions de marché (produits immobiliers, fonds de private equity, mandats de produits structurés…). Dans cette approche patrimoniale, nous donnerons toute sa place au support Euro Croissance.

(…) Nous devons, ensemble, accepter de mettre en place des mesures plus contraignantes, en matière de souscription ou de conditions d’entrée sur nos fonds euros existants. C’est avant tout l’intérêt de nos assurés, afin d’offrir à l’épargne constituée et déjà investie le meilleur niveau de protection dans le temps; et parce que nous nous devons de tenir dans le temps les engagements pris envers les assurés, les taux de participation aux bénéfices de nos fonds euros baisseront significativement cette année.

Cette évolution fondamentale du modèle de l’assurance Vie, cette nouvelle proposition de valeur, la diversification de notre offre et les mesures fortes que nous vous présentons signent notre position de leader et de responsabilité vis-à-vis de vous, de l’ensemble de nos CGP, de vos clients et de nos assurés. Nous vivons un moment clé, où nous avons devant nous une opportunité unique de nous transformer pour protéger l’épargne de vos clients et ainsi préparer l’avenir avec comme objectif de rester le partenaire privilégié de votre développement. »

H24 : Concrètement, cela veut dire quoi ?

  • Pour les personnes morales à l’IR et à l’IS : 100% d’UC
  • Pour les personnes physiques : 60% d’UC minimum dès le 1er euro
    Tous les produits qui essayent de faire mieux que 0% sont donc maintenant les bienvenus dans l’Assurance-Vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *