Véritable phénomène de société, la finance participative est née grâce au développement d’internet et des réseaux sociaux. Ainsi importée des Etats-Unis, aujourd’hui l’utilisation du crowdfunding a bien évolué !

Le financement participatif est un outil de financement alternatif, complémentaire, des acteurs traditionnels, notamment bancaires. Il permet de récolter des fonds auprès d’un large public, la foule, afin de financer un projet spécifique, généralement sous la forme de contributions relativement faibles. Ainsi, le financement participatif permet à des personnes physiques ou morales de trouver des financements pour leurs projets, par l’intermédiaire du site internet d’une plate-forme de financement participatif et en dehors ou en complément des voies classiques (telles que les banques). Le crowdfunding s’adresse à tous les secteurs d’activité, et quasiment à toutes les tailles d’entreprises, start-ups et PME, voire certaines ETI, qui y voient une source complémentaire de financement.

En ce qui concerne l’immobilier, le principe est le même que pour le financement participatif traditionnel : le crowdfunding immobilier concerne les projets… immobiliers bien sûr ! Il peut constituer à terme une alternative significative en matière de financement des promotions immobilières. Mais surtout, à l’origine, le crowdfunding immobilier (et ses différents montages) s’adresse au grand public (autre que les « investisseurs qualifiés » et catégories assimilées). Il permet à des opérateurs immobiliers (promoteurs, constructeurs, aménageurs, SEM, sociétés d’HLM) de trouver des financements alternatifs ou complémentaires aux banques pour financer leurs projets immobiliers. Les investisseurs particuliers deviennent en quelque sorte des « co-promoteurs » qui viennent soutenir la capacité de financement de la société de promotion.La multiplication des montants et du nombre de projets financés a évidemment été de pair avec la multiplication du nombre d’acteurs, séduisant un nombre de plus en plus important d’internautes investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *