Comment épargner pour votre retraite ? Le match : PERin vs Assurance-vie

Epargner pour le retraite : la quête des moins de 60 ans … incontournable, obligatoire, et sujet de premier plan actuellement. Un nouveau produit d’épargne retraite individuel est disponible depuis le 1er octobre 2019 : le PERin. Si vous souhaitez épargner pour compléter votre retraite… faut-il privilégier le nouveau produit d’épargne retraite (PERIn) ou placer vos liquidités sur une bonne vieille assurance-vie ?  Des stratégies d’optimisation sont possibles…

Le match : PERin vs Assurance-vie

  PERin Assurance Assurance-vie
Les primes versées vous procurent-elles un avantage fiscal ? Oui, vos versements volontaires sont déductibles de votre revenu, dans une certaine limite. Non, les primes ne sont pas déductibles de votre revenu imposable.
Pouvez-vous récupérer votre épargne avant votre départ en retraite ? Non, sauf dans des situations exceptionnelles : acquisition de la résidence principale, chômage de longue durée, invalidité, surendettement, décès. Oui, vous pouvez effectuer des rachats à tout moment, votre épargne reste disponible.
A la retraite, comment pouvez-vous récupérer votre épargne ? Vous pouvez sortir votre épargne en capital ou en rente, c’est au choix.
Ces contrats peuvent-ils être « nantis » pour garantir un emprunt ?  Non Oui
Comment est imposée votre épargne à la retraite ?1 Si vous percevez une rente : Elle est imposable en totalité à l’impôt sur le revenu après un abattement de 10 %.Si vous percevez un capital :Les primes sont imposables en totalité au barème de l’impôt sur le revenu.Les gains sont imposables au prélèvement forfaitaire unique de 12,8 % ou sur option au barème progressif. En fonction de la date de versement de vos primes, les intérêts sont taxés :Au barème de l’impôt sur le revenuOu au prélèvement forfaitaire libératoire, au taux de 35 %, 15 % ou 7,5 % en fonction de l’âge du contratOu au prélèvement forfaitaire unique de 12,8 %Et quand votre contrat a plus de 8 ans, votre rachat est exonéré si le montant des intérêts rachetés est inférieur à 4 600 € pour les personnes seules et 9 200 € pour les couples mariés ou pacsés
Et les prélèvements sociaux ? En cas de sortie en rente, ils sont dus sur une fraction du revenu perçu (30 ou 40 % selon votre âge) au taux de 17,2 %.En cas de sortie en capital, seuls les intérêts supportent le prélèvement à 17,2 %.
En cas de décès avant l’âge de la retraite, vos fonds sont-ils perdus ? Non, les capitaux sont transmis aux personnes que vous aurez désignées sous forme de capital ou de rente. Si vous décédez avant 70 ans2 : les rentes perçues par vos proches sont exonérées si les versements ont été réguliers pendant au moins 15 ans.Vos bénéficiaires peuvent recevoir un capital avec les règles de l’assurance-vie… Non, les capitaux sont transmis aux personnes que vous aurez désignées sous forme de capital généralement.Si vous décédez avant 70 ans, le capital est exonéré jusqu’à 152 500 €, puis les sommes sont taxées à 20 % jusqu’à 700 000 €, puis 31,25 % au-delà. Le conjoint et le partenaire de PACS sont totalement exonérés.

Le PERin et l’assurance-vie sont deux outils à avoir dans votre patrimoine car chacun d’eux offre des avantages, ils sont complémentaires. 

Booster l’épargne retraite

Afin de booster l’épargne retraite, un mécanisme incitatif a été mis en place : si vous faites un retrait sur votre assurance-vie pour reverser ces capitaux sur un PERIn, vous bénéficierez d’un double avantage fiscal :

  • une économie d’impôt sur le revenu avec la déduction des primes versées sur votre PERIn
  • une exonération de taxation au moment du retrait de l’assurance-vie3

Attention, cette opération est limitée dans le temps et soumise à conditions4 donc n’hésitez pas à nous contacter.

hypothèse où les primes versées sur le PERIn ont été déduites à l’entrée
2 hypothèse où le PERIn n’a pas encore été dénoué en rente.
3 si le montant des intérêts rachetés est inférieur à 9 200 € pour une personne seule et 18 400 € pour un couple marié ou pacsé
4 si le titulaire de l’assurance-vie est à plus de 5 ans de l’âge légal de départ en retraite, que le rachat est effectué avant le 1er janvier 2023 et que les fonds sont reversés sur le PERIn avant le 31 décembre de l’année du rachat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *