Le 5 décembre marque le point de départ d’une grève “illimitée” qui réunira de nombreuses professions : les salariés de la SNCF, de la RATP, d’EDF et d’Air France, les avocats et magistrats, les policiers, les enseignants. Les étudiants et les gilets jaunes participeront également au mouvement. Ce jour est hautement symbolique puisqu’elle fait référence au 5 décembre 1995, jour qui avait marqué un tournant dans la mobilisation contre la réforme des retraites que portait à l’époque Alain Juppé. La journée de mobilisation avait alors été très suivie et surtout, soutenue par l’opinion publique. C’est ce jour-là qu’est née l’expression “grève par procuration”. Vingt-cinq ans plus tard, c’est à nouveau le statut des régimes spéciaux qui est sur la table. L’objectif du gouvernement est en effet de remplacer les 42 régimes spéciaux existants par un seul système, dit universel, dans lequel chaque euro cotisé donnera les mêmes droits à tous. L’Etat n’a pas encore donné les détails de la réforme, Edouard Philippe ayant annoncé qu’un calendrier serait détaillé dans le courant du mois de décembre, probablement aux alentours du 10. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *