La structure juridique, qui s’est longtemps limitée à accueillir les investissements immobiliers familiaux, peut en réalité être utilisée comme une véritable enveloppe multifonction permettant de loger différents placements immobiliers. 

Plusieurs sociétés de gestion se sont positionnées sur ce créneau. Elles proposent d’ores et déjà d’accéder à des SCI via l’achat de parts logées dans le compartiment UC d’un contrat d’assurance-vie. Parmi les acteurs le proposant se trouvent Primonial (Capimmo), Sofidy (Sofidy Convictions Immobilières), Société Générale Banque Privée (SCI Pierre Patrimoine), La Française (LF Multimmo) et Cardif (Cardimmo). Dans les colonnes des Echos, 

Jean-Marc Peter, directeur général de Sofidy, détaille l’intérêt de ce type de société : “La SCI est un véhicule collectif poussé en termes de diversification immobilière. On peut y loger des parts de SCPI, d’OPCI, de foncières, des fonds immobiliers, des club deals et même de l’immobilier en direct.” Si les performances ne sont pas garanties, elles évoluent entre 4% et 5% par an, un rendement attractif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *