Publié le 11/02/2020 – Courrier EXPAT

 Photo Pixabay/cc
Photo Pixabay/cc

Les députés portugais ont mis fin à l’exemption d’impôts accordée aux retraités européens bénéficiant du statut de “résident non habituel” (RNH). Mais seuls les nouveaux arrivants seront concernés par cette mesure, à dater du 31 mars 2021. C’était annoncé depuis plusieurs semaines, c’est désormais officiel : les retraités de l’Union européenne qui souhaitent s’installer au Portugal et bénéficier du régime fiscal des “résidents non habituels” (RNH) seront désormais taxés à hauteur de 10 % sur leurs pensions, rapporte le journal économique Dinheiro Vivo.

Les députés portugais viennent de valider une proposition de loi du Parti socialiste, au pouvoir, qui met fin à l’exemption fiscale totale dont bénéficiaient jusqu’alors les résidents non habituels. Ce statut avait été créé en 2009 pour attirer les résidents étrangers alors que le pays avait grand besoin de devises. À noter : les anciens bénéficiaires conserveront cet avantage, seuls les nouveaux arrivants seront concernés par cette mesure, qui devrait entrer en vigueur le 31 mars 2021. Le statut des résidents non habituels, mis en place en 2009 pour attirer les étrangers à fort pouvoir d’achat, avait été élargi en 2013 aux pensions de retraite. Un statut qui compte aujourd’hui, selon les dernières données disponibles, 27 000 bénéficiaires, parmi lesquels 10 000 retraités, dont un tiers sont français.

Fin d’un cadeau fiscal controversé

Ce cadeau fiscal – pas d’impôts sur le revenu durant dix ans – était contesté depuis quelques années par la gauche radicale portugaise, mais aussi sur la scène européenne par des pays comme la Suède et la Finlande. Dans le journal régional As Beiras, Hervé Salenave, vice-président de Caravel Passion, une association francophone basée à Figueira da Foz et majoritairement composée de retraités, avertit :

Il y a des Français qui voulaient s’installer au Portugal mais qui ne viendront plus à cause des impôts qu’ils devront payer.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *