Par Bastien BouchaudPublié le 13 mai 2020 à 18h13Mis à jour le 13 mai 2020 à 18h44

H2O semble vouloir tourner la page Lars Windhorst . La société de gestion basée à Londres, filiale du français Natixis, va céder une grande partie de ses obligations non cotées liées aux sociétés du financier allemand Lars Windhorst. La révélation de ces investissements dans des actifs illiquides par le « Financial Times » avait entraîné une révision de la note d’un des fonds de H2O par Morningstar et déclenché une importante vague de retraits de plus de 8 milliards d’euros l’été dernier.

« Une société liée à notre fondateur Lars Windhorst, avec le soutien d’un groupe d’investisseurs allemands, a signé un accord d’achat de titres liés au groupe Tennor [holding de Lars Windhorst] auprès de H2O Asset Management », a confirmé un porte-parole de Tennor. H2O cherchait depuis plusieurs mois à réduire son exposition aux sociétés de Lars Windhorst. Elle s’est finalement tournée vers l’émetteur même de ces titres pour trouver preneur. Les conditions de l’opération n’ont pas été dévoilées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *