Pas toujours facile, la vie de couple ! Entre les tracas du quotidien, la gestion des enfants et l’absence de communication, les disputes et les tensions qui en découlent ne tardent pas à apparaître. L’incompréhension peut très vite s’installer et gangréner la relation. A quel moment tirer la sonnette d’alarme et quand penser plus sérieusement à une éventuelle séparation ?

Faire le point avant un divorce

Avant de prendre la décision de divorcer, prenez le temps de vous poser les bonnes questions et de faire le point sur vos sentiments envers votre conjoint. En identifiant l’origine du mal-être dans votre couple, il est possible que vous vous rendiez compte que vos problèmes ne sont pas insurmontables et que la solution du divorce n’est pas la dernière option qui s’offre à vous.En prenant une décision sur un coup de tête, vous risquez de vous en mordre les doigts !Ne décidez donc pas de divorcer juste après une grosse dispute par exemple ou après un mois difficile dans votre couple.En général, le divorce s’envisage après une accumulation irréversible des problèmes et disputes. Donnez-vous la chance d’affronter les étapes.

Rétablir la communication dans le couple

Après avoir fait l’état des lieux de votre mariage, il est important de parler avec votre conjoint de vos doutes, de votre vision de l’avenir.Etes-vous encore capables de vous parler et de vous écouter ?Les problèmes de couple viennent souvent d’un manque de communication et rétablir le dialogue permet souvent d’écarter l’option du divorce.Exposez la vision que vous avez de votre couple sans accabler l’autre de reproches et sans lui faire porter la totale responsabilité de vos problèmes. De nombreux couples décident d’entreprendre une thérapie de couple afin de tout tenter pour sauver leur mariage.En effet, un divorce est une décision qui vous change la vie et celle de vos enfants et il vaut mieux être sûr de soi avant de lancer la procédure.

Favoriser l’épanouissement personnel

Pendant votre vie maritale, vous et votre conjoint allez évoluer en tant que couple mais aussi en tant qu’individus à part entière. Au cours de votre vie, vous allez changer de travail, avoir des enfants et votre personnalité va s’adapter aux différents changements qui s’opèrent dans votre vie.Il est possible alors que votre conjoint et vous preniez des chemins différents. Avez-vous la même vision de l’avenir ? Attendez-vous la même chose de votre vie de couple ? En évoluant, certaines personnes ne se trouvent plus en phase avec leur conjoint et ont des attentes différentes.Si votre vie de couple ne vous rend plus heureux, il est peut-être préférable de penser au divorce.

Le divorce émotionnel

Avant de divorcer légalement, certains couples ont déjà divorcé sur le plan émotionnel.Avez-vous des activités en commun ? Etes-vous encore amoureux ? Faites-vous chambre à part ? Sortez-vous encore ensemble ? Si votre vie de couple ressemble plus à de la colocation et que votre complicité s’est envolée, il est temps d’envisager une séparation. Il est aussi possible de faire une pause pendant quelques semaines voire quelques mois pour faire le point sur vos sentiments et prendre ensuite la meilleure décision possible.

Les mauvaises raisons de ne pas divorcer

Si vous hésitez à divorcer par peur de vous retrouver seul, vous savez parfaitement au fond de vous qu’il ne s’agit pas d’un motif valable. Ne restez pas non plus avec votre conjoint par peur de blesser l’autre ou parce que vous ne pouvez pas vous assumer économiquement. Si un divorce bouleverse votre vie, ce n’est pas la fin du monde !Même si la fin d’une relation est toujours triste, cette situation est temporaire et demande de faire son deuil avant de pouvoir passer à autre chose.Les enfants sont aussi une raison invoquée pour éviter le divorce mais n’oubliez pas que les enfants ne sont pas dupes ! Ils ressentent parfaitement le malaise dans votre couple et la situation les affecte tout autant.Bon à savoir : si votre conjoint se montre violent verbalement ou physiquement, n’attendez pas de divorcer pour quitter le domicile conjugal. Pensez d’abord à votre santé mentale, à votre sécurité et à celle de vos enfants et prenez le large le plus vite possible !

Merci a RADINS.COM pour cet article non signe de son auteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *