CAFÉ DE LA BOURSE•07/07/2020 à 10:00

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock – )

Après une année compliquée et riche en émotions, peut-être envisagez-vous de prendre des vacances mais la volatilité des marchés depuis la coronacrise vous inquiète et vous souhaitez protéger votre portefeuille pour l’été avant de partir en congés. Vous avez bien raison. Découvrez dans cet article 5 règles à respecter pour que vous puissiez rester quelques semaines à l’écart des marchés sans vous faire un sang d’encre.

Favorisez les liquidités

il vous faudra mettre en ordre votre portefeuille et vous débarrasser des titres qui affichent des pertes chroniques et dont les modèles économiques auront du mal à résister à la crise et à la récession. Vous pouvez aussi choisir de revendre les valeurs les plus volatiles et les plus risquées pour être plus serein pendant vos vacances et vous constituer un petit matelas de liquidités que vous pourrez investir sur les titres les plus prometteurs quand des opportunités se présenteront à partir de la rentrée.Bayonne (64100) – AndereaSPONSORISÉ PAR LOGICIMMONEUFBouygues Immobilier réalise la résidence Anderea, des appartements du studio au 4 pièces chaleureux et bien pensés – Une opportunité unique de réaliser un investissement de qualité ! Entre surface…Voir Plus

Prenez vos bénéfices

Vous pourrez aussi prendre vos bénéfices sur les titres qui ont le plus grimpé ces dernières années ou au cours des derniers mois. Rappelez-vous, en période de crise et t’incertitude : « cash is king ». Et la meilleure façon de ne pas subir de plein fouet une nouvelle correction des marchés est encore de réduire son exposition durant ses vacances. Si on pense souvent à revendre les actions qui affichent les moins bonnes performances, il peut aussi être judicieux de revendre celles qui ont affiché une performance impressionnante et dont le cours de Bourse a dépassé vos objectifs.

Placez des ordres Stop

Il sera également judicieux pour passer des vacances sereines de placer son portefeuille en mode « pilote automatique » et de prévoir des ordres stop loss pour les titres conservés en portefeuille, tout en étant en congé dans le Luberon ou la Creuse, sans réseau. Les ordres stop (ou stop loss) sont des ordres de vente qui se déclenchent seulement lorsque le marché atteint un prix déterminé que vous avez choisi. Vous pouvez par exemple le placer à 90 euros pour une action achetée 100 euros afin de limiter votre perte à 10 %.

L’ordre stop suiveur permet lui de limiter ses pertes et même de protéger ses gains car il se déclenche seulement lorsque le marché atteint un écart de points entre le cours de l’actif et le niveau de stop loss que vous aurez déterminé. Imaginons que vous ayez achetez une action 100 euros et que vous fixez le stop suiveur a un écart de 10 %. Votre action grimpe jusqu’à atteindre les 150 euros puis redescend progressivement jusqu’à 80 euros. Votre ordre stop suiveur aura été automatiquement exécuté lorsque le cours aura atteint une baisse de 10 % par rapport à son plus haut, soit à 135 euros. Vous empochez donc une plus-value de 35 euros par action au lieu de réaliser une moins-value de 20 euros par action sans ordre stop.

Couvrez votre portefeuille avec des produits dérivés

Il est aussi possible de couvrir son portefeuille au moyen de produits dérivés comme les ETF Bear ou d’autres types de produits dérivés permettant de miser sur la baisse des cours qui viendraient compenser vos éventuelles pertes d’actions en portefeuille. Cette technique permet de protéger son portefeuille tout en restant investi pour profiter des éventuelles opérations sur titres qui pourraient avoir lieu et pour ne pas avoir à vendre puis à racheter ses titres en multipliant les ordres de Bourse.

Diversifiez-vous

Enfin, vous pouvez aussi mettre à profit la période estivale pour repenser votre allocation d’actifs et réduire votre exposition au marché actions et renforcer votre présence sur d’autres actifs : liquidité comme nous l’avons vu, mais aussi immobilier, obligations, matières premières comme l’or par exemple. L’essentiel reste bien sûr de respecter les règles essentielles de diversification, vos objectifs et votre profil de risque !Café de la Bourse : conseils boursiers, idées d’investissement, décryptage des produits financiers et analyses de valeurs : retrouvez nos informations claires, pédagogiques sur le site © Café de la Bourse Le présent article est rédigé par Café de la Bourse. Cet article ne doit en aucun cas s’apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d’acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement. Boursorama ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.

Cet article est extrait ce jour de BOURSORAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *