La Gestion des Mandats en assurance vie.

Selon l’Autorité des marchés financiers, la part des sociétés de gestion qui gèrent des mandats d’arbitrage en assurance-vie est passée de 10,8% en 2011 à 18,3% en 2019. La progression a été constante ces dernières années, pour des sommes confiées aux gérants en très forte augmentation.

Pour convaincre les particuliers de signer un mandat de gestion et ainsi confier à un gérant d’actifs la mission de sélectionner les unités de compte et d’en changer au gré de ses convictions, les distributeurs usent d’un argument choc : « permettre aux épargnants de diversifier facilement leur patrimoine et de doper sur le long terme le rendement de leur contrat en s’ouvrant aux fonds non garantis ». Cela permet aux sociétés de gestion de pratiquer la gestion pilotée en unités de compte pour 21,6 milliards d’euros cumulés à fin 2019, contre seulement 6,7 milliards d’euros fin 2011.

La somme reste néanmoins dérisoire puisque sur quelques 1.800 milliards d’euros épargnés en assurance vie, plus des trois quarts sont encore affectés aux fonds euros, au grand dam des assureurs et banquiers. Les mandats d’arbitrage ont encore une belle marge de progression pour les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *