L’assurance vie fait mieux que le livret A

Alors qu’il s’agit des deux placements préférés des Français, selon les dernières données publiées par la Fédération française de l’assurance, l’assurance-vie a connu un succès plus vu depuis septembre 2019 et le meilleur mois d’octobre de son histoire. La collecte nette s’établit à 2,7 milliards d’euros pour octobre, contre 2,83 milliards d’euros pour le livret A.

Plus précisément, les dépôts ont atteint 13,2 milliards d’euros, soit un niveau record pour un mois d’octobre, contre 10,5 milliards d’euros de retraits. De son côté, le Livret A connaît, sur la même période, sa plus forte désaffection depuis fin 2014, avec un différentiel de 2,83 milliards d’euros entre les dépôts et les retraits. Ce différentiel d’intérêt au profit de l’assurance-vie s’explique, selon Franck Le Vallois, directeur général de la FFA, car « les Français ont exprimé ou reformulé des projets de moyen et long terme ». Franck Le Vallois rappelle d’ailleurs qu’au début de l’épidémie de Covid-19, et jusqu’à assez récemment, l’assurance-vie connaissait un vif désintérêt face au Livret A, les Français préférant disposer d’une épargne rapidement disponible.