Sur des longs courriers LUFTHANSA transforme ses sièges eco en couchette…

scpicomprise

La compagnie allemande lance une offre qui permet de réserver les sièges adjacents au sien pour les transformer en couchettes. Avec oreiller et surmatelas compris dans le package.

C’est plutôt malin et pragmatique. Alors que beaucoup de sièges en Eco des lignes longs courriers sont encore vides, la Lufthansa a eu l’idée de lancer une offre qui permet à un voyageur de réserver les 3 ou 4 sièges adjacents au sien pour les transformer en couchette.

Le service baptisé Sleeper’s Row est lancée ce lundi 2 août sur certains vols long-courriers de 11 heures et plus depuis Francfort et Munich “sur des liaisons vers l’Extrême-Orient, la côte ouest des États-Unis, l’Amérique centrale et du Sud ou l’Afrique australe”, explique la compagnie nationale allemande. Trois couchettes par vol sont proposées.

Concrètement, le service est facturé entre 159 et 229 euros par vol selon le trajet. Outre la réservation des sièges adjacents pour s’allonger, Lufthansa fournit un oreiller, une couverture, un surmatelas “de qualité Business Class” (classe affaires, NDLR) et une ceinture de sécurité spéciale qui reste attachée même lorsque le passager est allongé. Ce service permet également de bénéficier d’un pré-embarquement.

Générer des revenus avec les sièges laissés vacants

Ce n’est pas une première. Air New Zealand propose un service similaire depuis plusieurs années. Mais dans le contexte du covid, avec des avions longues distances encore faiblement remplis, le service permet à la Lufthansa de générer un peu de revenus supplémentaires sur les sièges laissés vacants qui ne rapportent rien et donc coûtent beaucoup.

Il permet également à la compagnie de démarquer son offre Eco par rapport à la concurrence européenne qui n’offre pas un tel service. La Sleeper’s Row “est une étape supplémentaire vers une plus grande diversité de produits en classe économique pour répondre aux souhaits des passagers pour plus de confort et d’individualité”, se félicite la compagnie.

Extrait de BFM Buisness en date du 03082021

Olivier ChicheporticheJournaliste BFM Business

Une piscine peut elle donner de la valeur à une transaction immobilière ?

La France compte 3 millions de piscines. Et chacune d’entre elles apporte une plus-value à votre bien immobilier ! L’estimateur Meilleurs Agents a fait les comptes.

On estime que construire une piscine enterrée coûte entre 15.000 et 50.000 euros. Outre le plaisir qu’elle procure, la piscine se révèle aussi être un investissement très rentable ! A partir de l’étude de 300.000 transactions réalisées depuis janvier 2019, l’estimateur Meilleurs Agents a ainsi mesuré à quel point le fait d’avoir creusé un bassin dans son jardin peut valoriser une propriété. Petite précision méthodologique : Meilleurs Agents a utilisé dans cette étude une approche “économétrique”, c’est-à-dire qui établit des comparaisons entre logements ayant des caractéristiques équivalentes (de surface, de localisation, etc).

Et voici ses conclusions. Maisons et appartements confondus, les piscines font augmenter la valeur immobilière des biens de 16,3% en moyenne. Concernant les seules maisons, la surcote s’élève à 19,5% en moyenne grâce à la présence de cet atout plaisir. “A titre d’exemple, une maison de 95 mètres carrés au prix moyen de 2.165 euros le mètre carré pourra voir sa valeur augmenter de 40.107 euros en moyenne en construisant une piscine enterrée d’un budget de 15.000 euros”, rapporte Meilleurs Agents. Soit une plus-value nette de 25.000 euros, précise l’estimateur. Construire une piscine peut donc être rentable… pour les maisons. Car concernant les appartements, les bassins – qui sont en réalité mis en commun entre plusieurs copropriétaires d’un même immeuble – ne valoriseront en moyenne le bien que de 6,9%.

Des différences variables selon l’ensoleillement
Bien entendu, il est question ici de moyennes générales. Selon la région où vous habitez, et la valeur du marché immobilier local, la plus-value de votre piscine sera plus ou moins importante. “Dans les Bouches-du-Rhône et le Var, relève ainsi Meilleurs Agents, les biens avec piscine se payent 17,5% plus cher”, contre 16,3% en moyenne au niveau national. N’oubliez toutefois pas d’inclure dans votre budget les frais d’entretien de votre piscine. Une fois construite, son utilisation vous coûtera en effet plusieurs centaines d’euros par an.

Article extrait de Capital en date du 23.06.2021

Quelles sont les obligations des Agents immobiliers et Vendeurs pour les frais d’agence ? La justice précise que :

portefeuille

L’agent immobilier est tenu de communiquer toutes les offres au vendeur et ce dernier ne peut conclure d’affaire avec un acheteur ayant visité avec l’agence sans lui verser des honoraires.

Par Le Figaro Immobilier le 28072021

La Châtre (36)MaisonVoir l’annonceChateauroux (36)AppartementVoir l’annonceMaxilly-sur-Léman (74)MaisonVoir l’annoncePublier (74)AppartementVoir l’annonceSaint-André-de-Boëge (74)MaisonVoir l’annonceLa Châtre (36)MaisonVoir l’annonceChateauroux (36)AppartementVoir l’annonceMaxilly-sur-Léman (74)MaisonVoir l’annoncePublier (74)AppartementVoir l’annonceSaint-André-de-Boëge (74)MaisonVoir l’annonceLa Châtre (36)MaisonVoir l’annonceChateauroux (36)AppartementVoir l’annonceMaxilly-sur-Léman (74)MaisonVoir l’annoncePublier (74)AppartementVoir l’annonceSaint-André-de-Boëge (74)MaisonVoir l’annonce1/5

Une transaction immobilière où tout se passe de travers peut être riche d’enseignements. C’est ce que montre cette décision de la Cour d’appel de Chambéry, (Chambre civile, 1re section, 1 Juin 2021 n°19/00187, voir ci-dessous) commentée dans le blog du cabinet d’avocats Neu-Janicki, spécialisé en droit immobilier. Dans cette affaire, un agent immobilier détenait un mandat non exclusif pour la vente d’un bien au Bourget-du-Lac au prix de 799.000 euros dont 29.000 euros d’honoraires. Or, l’agence avait eu une offre des époux X à hauteur de 750.000 euros, frais de notaire inclus, qu’elle n’avait pas communiqué aux vendeurs. Finalement, la transaction s’est conclue directement entre les époux X et les vendeurs, moyennant 680.000 euros, hors frais de notaire et sans verser d’honoraires à l’agence.

» LIRE AUSSI – Pourquoi les tarifs des agents immobiliers posent problème aux clients

Portée devant la justice par l’agence immobilière, l’affaire apporte un triple enseignement. Les vendeurs sont fautifs car si une vente se réalise après une visite réalisée par une agence, cette dernière a droit à un versement d’honoraires. L’intervention de l’agent a été essentielle pour permettre la transaction. De la même manière, l’agent immobilier était fautif en ne transmettant pas l’offre obtenue à ses clients. Puisque la vente s’est finalement conclue à un montant net vendeur inférieur à l’offre reçue par l’agence, la justice a estimé que cette faute justifiait une baisse des honoraires dus. La Cour d’appel confirme la décision de première instance qui a réduit les honoraires de moitié, passant de 29.000 euros à 14.500 euros.

À VOIR AUSSI – Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires dans le cas d’une vente?https://players.brightcove.net/610043537001/4k4QmRz5g_default/index.html?videoId=6196464277001

Clause pénale

Enfin, les vendeurs ont commis une faute contractuelle puisqu’ils avaient l’obligation d’informer l’agent immobilier de la réalisation de la vente. Dans ces conditions, la justice estime que l’agence est fondée à réclamer le paiement de la clause pénale, cette clause prévue au contrat en cas de non-respect de ses obligations par l’une des parties et qui débouche sur le versement d’une somme d’argent. En l’occurrence, elle est ici réduite de 90% pour être ramenée à 1450 euros.https://www.youscribe.com/BookReader/IframeEmbed?productId=3235339&token=&width=auto&height=auto&startPage=1&displayMode=scroll&fullscreen=0CA Chambéry, 1re ch., 1er juin 2021, n° 19-00187