Une épargne à 3% sur livret, ça vous direz ?

Economie française

La plupart des produits d’épargne profitent de la hausse de l’inflation pour voir leur taux rémunérateur augmenter. Le livret A s’est notamment apprécié à 2 % en août dernier, soit un quadruplement en six mois seulement. La question qui se pose désormais est de savoir si ce taux augmentera encore en février prochain, alors que la BCE a relevé ses taux directeurs en septembre.

En portant le Refi à 1,25 %, le taux de facilité de dépôt à 0,75 % et le taux du prêt marginal à 1,5%, il devrait y avoir automatiquement un alignement des banques de la zone euro. Or, le niveau du livret A est calculé en fonction du niveau d’inflation des six derniers mois, mais aussi de l’évolution des taux interbancaires. Ainsi, avec une inflation qui devrait se stabiliser autour des 9 % pour l’année 2022, le livret A pourrait bien être revalorisé à 3 %.

Reste à voir ce que le gouvernement décidera en la matière, car une telle rémunération pourrait gravement nuire à la consommation des ménages. C’est pourquoi l’exécutif pourrait choisir de limiter cette hausse, alors même que la croissance pour 2023 s’annonce quasi nu