APPLE, quelles sont les nouvelles ?

Image pour le slider

Tant les ventes que les bénéfices d’Apple au premier trimestre se sont révélés supérieurs aux attentes alors que les consommateurs ont basculé vers les iPhones compatibles 5G et se sont procuré les nouveaux modèles informatiques Mac. Le groupe californien va en outre racheter pour 90 milliards de dollars de ses propres actions.

par Stephen Nellis EXTRAIT DE BFM Bourse en date du 28/04/2021

SAN FRANCISCO (Reuters) – Apple a fait état mercredi de ventes et de bénéfices nettement supérieurs aux attentes de Wall Street et annoncé un programme de rachat d’actions de 90 milliards de dollars, alors que les consommateurs ont basculé vers les iPhones compatibles 5G et se sont procuré les nouveaux modèles informatiques Mac.

Les résultats trimestriels communiqués par la firme à la pomme ont dépassé les anticipations des analystes dans toutes les catégories, avec des ventes d’iPhone supérieures de 6,5 milliards de dollars aux attentes et des ventes d’ordinateurs Mac de près d’un tiers plus élevées qu’attendu. Les ventes en Chine ont presque doublé.

Ces résultats ont été publiés sur fond de pénurie mondiale de semi-conducteurs qui pénalise les constructeurs automobiles américains mais semble épargner Apple, acquéreur massif de puces reconnu pour son expertise en matière de chaînes d’approvisionnement.

« Il n’y a pas eu de problème matériel avec nos résultats en raison de l’approvisionnement », a déclaré à Reuters le patron d’Apple, Tim Cook, ajoutant par ailleurs que le groupe voyait se dessiner un rétablissement « très solide » de l’économie américaine.

Apple profite depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus de l’attrait croissant pour les appareils électroniques et les services liés au fitness et à la musique.

Pour le trimestre fiscal ayant pris fin le 27 mars, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 89,6 milliards de dollars et un bénéfice par action de 1,40 dollar, alors que les analystes tablaient en moyenne selon des données Refinitiv sur 77,4 milliards de dollars de ventes et un BPA de 99 cents.

Le titre Apple gagnait 3% dans les échanges après-Bourse suite à la publication des résultats.

En plus de relever le dividende de 7% à 22 cents, un centime au-dessus des estimations, Apple a annoncé un programme de rachat d’actions de 90 milliards de dollars, au lendemain de l’annonce par Alphabet d’un plan similaire de 50 milliards de dollars.

(version française Jean Terzian)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Credit Immo, les délais s’allongent dans les banques !

Bourse petit bonhomme

Si les taux immobiliers remontent légèrement en avril, ils ont atteint un plus bas historique en mars. Entre la forte demande, la reprise des renégociations de crédits et le 3ᵉ confinement, les délais de traitement dans les banques se sont allongés.

(BFM Immo) – Après un mois de mars où les taux immobiliers avaient atteint un plus bas historique, certaines banques ont remonté faiblement leur barème en avril, entre 0,05% et 0,10%, note Vousfinancer. « Ces quelques hausses isolées peuvent être liées à la volonté de certaines banques de réguler les flux de dossiers de crédits, ou de ne capter que les meilleurs dossiers, souvent moins concernés par ces remontées », précise le courtier. 

>> Partenariat BFM Immo : Trouvez le meilleur taux pour votre assurance emprunteur avec notre comparateur gratuit

Les taux moyens sont de 1% sur 15 ans, 1,20% sur 20 ans et 1,40% sur 25 ans. Pour autant, pour les meilleurs profils, les taux affichés sont négociables et on peut emprunter à moins de 1% sur toutes les durées: 0,50% sur 15 ans, 0,75% sur 20 ans et 0,90% sur 25 ans.

Un délai de conditions suspensives d’obtention de prêt de 60 jours

Des taux bas qui ont notamment pour conséquence un allongement de la durée de traitement dans les banques. Entre les demandes de prêts nombreuses en mars et avril, la hausse des renégociations de crédits, et la période de confinement qui a entrainé des perturbations et une désorganisation au sein du personnel des banques, Vousfinancer constate des niveaux records en termes de délais de traitement dans les banques. 

A lire aussi

Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer, précise: « Actuellement, dans certaines banques, les délais sont parfois de 2 à 3 semaines pour obtenir un accord de principe sur le dossier, et jusqu’à 1 mois pour avoir une proposition ferme. L’émission des offres de prêt peut prendre encore 2 à 3 semaines ». Sandrine Allonier conseille donc : « Dans ce contexte, il est recommandé d’avoir un délai de conditions suspensives d’obtention de prêt de 60 jours. Celles-ci pourront être tenues à condition de bien anticiper son projet et de déposer son dossier rapidement après la signature du compromis de vente, afin de tenir compte des délais de réponse des banques ».

Merci a Diane LACAZE de BFM pour cet article que j’ai extrait de BFM Immo du 20/04/2021

Les services financiers attirent de plus en plus les distributeurs américains (Walgreens, Warlmart, etc…).

scpicomprise

Les distributeurs américains abordent l’après-Covid en position de force. Et ils se sentent pousser des ailes. La plupart des grands commerçants, notamment ceux déjà forts sur Internet, ont profité de la crise et présenté des résultats exceptionnels ces derniers mois. Ils ont donc de quoi investir pour s’offrir de nouveaux horizons. Et celui qui les fait rêver, ce sont les services financiers.